19 octobre 2006

Chute libératrice

Cinq copains arrivent au péage à bord d'une Audi Quattro où ils sont contrôlés par un motard de la Gendarmerie. Après les formalités d'usage, un dialogue s'installe entre le gendarme et le conducteur.

Le gendarme très sérieux
Vous êtes 5 dans une Audi Quattro: vous ne pouvez pas passer, ou alors l'un de vous doit sortir du véhicule.

Le conducteur étonné et légèrement moqueur
Ecoutez, le nom de la voiture n'a rien à voir avec le nombre d'occupants. Nous avons le droit d'être à 5.

Le gendarme
Pas question, vous êtes dans une Audi QUATTRO, vous devez être 4 occupants maxi. Si aucun de vous ne descend, je ne vous laisse pas passer.

Le conducteur qui commence à s'énerver
Je vous dis que le terme QUATTRO a un rapport avec la traction sur les 4 roues, ca n'a rien a voir avec le nombre d'occupants.

Le gendarme toujours imperturbable
Pas question ! Je ne vous laisse pas passer tant que l'un de vous ne descend pas de l'Audi Quattro.

Le conducteur excédé
Fini la plaisanterie ! ! Faites venir votre chef que je puisse régler le problème avec lui ! Vous êtes un incapable ! ! !

Le gendarme
C'est impossible. Il est occupé avec 2 connards dans une Fiat UNO

1 commentaires:

Adeline a dit…

Bravo pour la blague, je reconnais qu'elle m'a bien fait sourire!