20 décembre 2006

Goebbels et la Culture

Apollon
Ce qui est intéressant c'est que ce sont deux femmes en fait.
Hermes
Ah ?! C'est vrai c'est intéressant, surtout parce que je vois un homme et une femme.
Apollon
Oui mais tu te trompes: il s'agit bien de Deux Femmes.
Hermes
Mais comment le sais-tu ?
Apollon
C'est le nom du tableau.
Hermes
Ah bon ?! Je peux dire qu'il s'agit d'un homme et d'une femme alors.
Apollon
C'est quand même l'auteur qui dit ce que c'est. En sachant ce qu'il a dit, ce qu'il a pensé, on comprend mieux son oeuvre.
Hermes
Oui oui. Je crois que je comprends aussi ce que tu lis. Mais enfin je vois tout seul dans le même temps, il n'y a ici pas de règle.
Apollon
Comment ? Il n'y a pas de règle... mais la culture est un ensemble de règles et de lois immuables ! L'art lui-même se mesure.
Hermes
J'ai inventé la musique et la poésie, tu as défini les notes et les pieds. Ce n'est pas grave que de dire que je vois un homme et une femme. D'ailleurs l'auteur me le permettrait j'imagine, peut-être par exemple qu'il a voulu peindre un homme et une femme et appeler ça "deux femmes".
Apollon
Aucun exemple. Tu ne connais décidément rien à cet artiste. Pendant même qu'il travaillait j'analysais ce qu'il faisait, je construisais sa pensée, j'aidais à la réalisation de sa Raison.
Hermes
La Raison n'est pas l'application de choses pré-pensées et moi-même plus d'une fois je lui chantai dans l'oreille des lieds puis déguerpis aussitôt de peur de m'interposer entre lui et sa création: laissant les Muses inspirer aux Mortels.
Apollon
La Culture c'est ce qui nous est enseigné. Tu voudrais donc qu'ils s'adonnent à la métaphysique tandis qu'ils sont si petits ? J'en connais tes tours.
Hermes
Ce n'est pas la Culture dont tu parles, il s'agirait d'un plus grand mystère.
Apollon
Je n'aime pas ceux de ton engeance, toujours prêts à la Kabbale... les mots ont une définition, un sens.
Hermes
Pourtant l'esprit est question, la langue est conte.
Apollon
La Science, l'Histoire... deux temples et leurs gardiens.
Hermes
Pourquoi chercher des fondations et des murailles, pourquoi ne pas laisser les mortels décider de leur sort et leur exprimer simplement la beauté du monde ?
Apollon
Mais le monde a un sens et chacun y doit respect à son pâtre. Les bases n'ont pas à être solides mais immuables. "Wenn ich Kultur höre... entsichere ich meinen Browning": Johst leur dit qu'il suffirait d'être prêt à se battre.
Hermes
Je connais cette morale: "c'est celui qui est enculé qui est pédé". Mais je dois dire que je suis dubitatif.
Apollon
Tu mets la saleté partout où tu poses ton regard tandis que je propose de l'Or.
Hermes
Ce n'est pas plus sale que d'être Mortel et je sais que tu n'éprouves pas que de la haine.
Apollon
Ôte-toi de mon Chemin puisqu'il en est ainsi.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

D'après mes sources: pas un linguiste à l'Académie Française...

ropib a dit…

Je me rappelle pourtant qu'en pleine Foire Internationale "c'est la répétion qui est pertinente car c'est là que réside le symptôme"... avant ou après Lénine.